Enrichir sa pratique du Codéveloppement à trois voix… (3/5)

Groupe « CoDir »

La mise en œuvre fût facilitante car tous étaient motivés et curieux de cette nouvelle expérience. Ce qui fût moins évident, ici, de faire respecter le cadre sur des notions comme « l’écoute », le « respect de l’autre » et les apprentissages sur ces conditions de réussite prirent un peu de temps… en fait, celui qu’il devait prendre !

Je m’étais aperçu que lors de nos échanges, certaines habitudes de « réunions » revenaient de façon récurrente et certains avaient du mal à se mettre dans une posture d’aide et, par reflexe, se positionnaient en « sachant » et « donneur d’ordre »… et ne s’en rendaient pas compte évidemment.

Voulant sortir rapidement de cette situation, j’ai pris du temps afin d’en gagner. Je leur ai demandé à tous les six participants de dessiner un bateau et d’y placer les différentes personnalités du CoDir. Chacun a commenté son œuvre et quelques surprises sont apparues ! Puis ils ont redessiné ensemble un bateau en co-construisant sur la place de chacun.

Ce temps de réflexion sur les postures de chacun, nous a permis d’avancer « en portant moins de masques » lors des séances suivantes.

Il a été quand même compliqué pour certains participants de lâcher leurs intérêts individuels pour aider le collectif. La volonté intellectuelle de respecter les règles d’écoute, de bienveillance, d’entraide étaient bien réelles, mais sur nos 6 séances quelques réflexes comportementaux utilisés lors de leurs réunions prenaient le dessus. 

J’ai fait le choix de continuer sans trop réguler les comportements en laissant le groupe vivre ce qu’il devait vivre dans ses apprentissages.

Certains ont apprécié de pouvoir mettre des mots à leurs maux bien même que les engagements et l’entraide furent insuffisants. En même temps, cela leur a permis de faire évoluer sur leur posture et leur pratique professionnelle.

Pour le reste, j’attends encore le feed-back.

J’ai beaucoup appris également avec ce groupe malgré les quelques frustrations éprouvées.

Est-ce que vous auriez conduit le groupe de la même façon ?

Qu’auriez-vous fait autrement ?

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *